15/01/2016
GFME

Page générale
Suite
Neuradiab


Bradmer

De l'iode radioactif sur la tumeur résiduelle
L'idée n'est pas nouvelle, il s'agit d'irradier la tumeur au plus près, dans la cavité de résection en y insérant des grains d'iode radioactifs, l'équivalent de 44 grays, guidés par un anticorps monoclonal qui cible la ténascine C (TN-C), une protéine de la matrice extra cellulaire fréquente dans les glioblastomes.

Notch2 puissant test de diagnostic des gliomes.
Notch2 uprégule Tenascine et un haut niveau de Tenascine-C réduit le pronostic de la maladie. La perte d'hétérozygosité (LOH) of Notch2 localisée sur le chromosome 1p est associée à une dérégulation de Tenascine-C et à une survie plus longue chez les patients avec oligodendrogliomes et glioblastome. La perte simultanée de 19q et 1p LOH n'a cependant contrairement aux oligodendrogliomes, aucun effet sur la survie des glioblastomes. Notch2 est un puissant test pour détecter un pronostic favorable des gliomes.

Glass-art trial pour Neuradiab
Drôle de nom pour un essai clinique, Glass art ou art sur vitres. Ce nom provient de GBM Locoregional Agent
Survival Study - Antitenascin Radiolabeled antibody Therapy Trial. L'essai doit déterminer le bénéfice de survie et la toxicité lorsque Neuradiab est la 1ère ligne de traitement à la chirurgie et précède le traitement standard de radiothérapie et Temoda simultanél. Un essai de phase II a inscrit quelques patients en 2008. Un essai de phase III vient de commencer et on prévoit d'inscrire 760 patients aux Etats-Unis.
Pour toute information:
http://www.glassarttrial.com/
ou le site américain des essais cliniques
http://www.clinicaltrials.gov/
ou sur le site du fabricant Bradmer Pharma
http://www.bradmerpharma.com/
Référence de l'essai NCT00615186.
Résultats de l'essai de phase II
TORONTO, le 19 novembre 2008
PRNewswire-FirstCall / - Bradmer pharmaceuticals Inc., Les résultats des 2 essais de phase II de Neuradiab chez des malades avec glioblastome récemment Diagnostiqué ont été présentés à un congrès à Las Vegas, le 22 novembre 2008. Neuradiab était ajouté au niveau courant de soin, la chirurgie, la radiothérapie avec Temodal. Une analyse après 231 semaines de suite médiane sur 14 patients du premier essai a montré une survie totale médiane de 102,1 semaines, et une médiane de survie sans progression de 77,3 semaines, ou 17,8 mois. Le second essai auprès de 5 patients a montré une survie sans progression de 74,6 semaines à une survie totale médiane de 107,7 semaines ou 17,2 mois.

Et l'Europe
Pour l'instant Bradmer a déposé la demande pour le glioblastome auprès de l'Europe mais n'a pas encore obtenu l'autorisation qui lui avait seulement été accordée sur le lymphome.

Injection par cathéter indépendamment de la chirurgie
L'injection de l'iode 131 ne se fait pas pendant la chirurgie mais après les 12 jours de la confirmation du diagnostic.
Neuradiab est délivré directement dans la cavité chirurgicale avec un cathéter Rickham. La procédure s'effectue après la chirurgie et le diagnostic. Neuradiab est délivré à des concentrations élevées d'iode radioactif pour détruire les cellules tumorales résiduelles par une cible hautement sélective, Tenascine qui est une protéine surexprimée dans 99% des glioblastomes et absent dans les cellules saines. Neuradiab est délivré en une seule fois avant la radiothérapie et Temodal, le traitement standard. Les essais de phase I et II de Neuradiab en combinaison avec la radio chimiothérapie de Temodal avait montré une augmentation de la survie des patients.




Page générale