17/08/2020
GFME bulletin n°56
Page accueil
Suite 
n° 56-Le journal de l'association GFME-Juillet 2020-Décembre 2020

Logo GFME
Glioblastome Association Michèle Esnault (GFME) Bât A, boîte 4, 22 bd Camille Flammarion 13001 Marseille

Voir le n° 55 précédent

 

Dr Olivier Véran
Professeur Philippe Paquis Nice
Cliquer pour agrandir

Le mot du président
J'ai décidé de ne plus faire imprimer pour l'envoyer le bulletin papier de GFME. 200 exemplaires étaient envoyés aux adhérents et à de nombreux oncologues. Cela demande du travail et avec le Covid 19 les boîtes aux lettres avaient été bouchées. Je veux rendre hommage au Professeur Philippe Paquis qui un jour m'a appelé au téléphone lors de la maladie de Michèle pour un essai thérapeutique dont il était responsable. J'ai vécu un an à Nice et étudié sur les hauteurs de Cimiez pendant 1 an.
Le nouveau bulletin sera publié uniquement sur Internet et fera le point sur les recherches les plus avancées vers la guérison des tumeurs de cerveau de grade 2 à 4. Je vous souhaite à tous d'éviter le coronavirus SARS-CoV-2 (syndrome respiratoire aigü sévère) et sa maladie le ou la COVID-19
et de passer de bonne vacances.


Actualité 712 du 22 avril 2020
Effets antitumoraux combinés de la thérapie cellulaire anti-EGFRVIII CAR-T et du blocage du point de contrôle PD-1 sur le glioblastome chez la souris.
Résumé :
Le glioblastome est l'un des cancers les plus meurtriers. La thérapie par les récepteurs chimériques des antigènes (CAR) -T contre les tumeurs solides est loin d'être satisfaisante, en grande partie en raison du microenvironnement immunosuppresseur des tumeurs, tel que l'épuisement des cellules T médié par PD-1. Dans la présente étude, nous avons étudié les effets antitumoraux combinés de la thérapie cellulaire anti-EGFR variant III CAR-T et du blocage du point de contrôle PD-1 sur le glioblastome dans un modèle murin. Les résultats ont démontré que les cellules CAR-T avec blocage PD-1 présentent une efficacité de destruction plus élevée in vitro. De plus, les cellules CAR-T avec blocage PD-1 ont montré des effets thérapeutiques plus efficaces et persistants sur le glioblastomeet conduit à une augmentation significative du nombre de lymphocytes infiltrant les tumeurs (TIL) dans le modèle murin. L(équipe de recherche chinoise conclue que le blocage du point de contrôle PD-1 a considérablement amélioré l'activité antitumorale des cellules CAR-T anti-EGFRvIII humaines en surmontant l'épuisement des TIL. Les résultats de la présente étude fournissent une nouvelle stratégie pour améliorer la puissance des thérapies à base de cellules CAR-T dans les tumeurs solides.
Un nouvel espoir.
Voir

Pubmed : 32305131


Des cellules T CAR dirigées par des chlorotoxines, un ciblage spécifique et efficace du glioblastome
C’est une équipe américaine qui publie cette intéressante découverte sur les T-CAR considérés impuissant sur les tumeurs solides comme celles du des gliomes. Bien que les cellules T-CAR n’aient montré aucun signe d'activité antitumorale contre le glioblastome, ils ont développé  un récepteur d'antigène chimérique, CAR contenant des peptides exploitant le potentiel de liaison au glioblastome de la chlorotoxine (CLTX). Ils ont constaté que les cellules T-CAR  utilisant CLTX comme domaine de ciblage, (cellules CLTX-CAR T) ont une activité anti-glioblastome puissante et ciblent efficacement les tumeurs dépourvues d'expression d'autres antigènes associés au glioblastome. Le traitement avec les cellules T CLTX-CAR a entraîné une régression tumorale dans les modèles de xénogreffes orthotopiques de glioblastome. Les cellules T CLTX-CAR ne présentent pas d'activité contre les cellules normales chez la souris. Ils concluent que leurs résultats sont les pionniers d'une toxine peptidique dans la conception CAR, élargissant le répertoire des cellules T- CAR pour les tumeurs.

Actualité 713 du 2 mai 2020
Identification de l'acide 2-fluoropalmitique comme agent thérapeutique potentiel contre le glioblastome
C’est une équipe japonaise qui a étudié 1300 médicaments et qui les a testé sur des cellules souches de glioblastomes, ces cellules souches qui sont le plus dangereuses et les plus actives pour faire progresser les tumeurs. Ces cellules souches se situent toujours à la lisière de la tumeur et s’y cachent.
Le meilleur résultat est trouvé avec l'acide 2-fluoropalmitique inhibiteur de l'acyl-CoA synthétase (2-FPA).
C’est un dérivé de l’huile de Palme. On va donc faire des essais avec des souris et si le 2-FPA confirme les résultats obtenus en culture, on aura un essai clinique. On va suivre.
Voir
Pubmed n° 32348209

Actualité 714 du 6 mai 2020
Amélioration de la survie des patients avec glioblastome traités avec un vaccin dendritique DC et un agoniste adjuvant TLR-3, le Poly ICLC et le Resiquimod, en essai clinique de phase II
C’est une équipe de recherche américaine avec une bourse qui a étudié un vaccin dendritique de Poly ICLC et de crème épilatoire, le Resiquimod. Ils ont obtenu chez plusieurs patients des survies importantes. On attend la confirmation. C'est la grande fondation américaine Musella qui a financé ce projet en phase 2 de resiquimod. Le resiquimod est un médicament qui agit comme modulateur de la réponse immunitaire avec une activité antivirale et antitumorale. Il est utilisé omme gel topique dans le traitement des lésions cutanées telles que celles causées par l'herpès et comme adjuvant pour augmenter l'efficacité des vaccins. L'administration systémique a également été démontrée par l'encapsulation de nanoparticules, entraînant une immunothérapie efficace contre le cancer grâce à la stimulation des macrophages associés aux tumeurs. Le 28 avril 2016, la désignation orpheline a été acceptée par la Commission européenne à Galderma pour le resiquimod à utiliser dans le traitement du lymphome cutané à cellules T. La découverte des cellules dendritiques humaines date de 1973, soit 50 ans. Aujourd’hui les vaccins dendritiques sont nombreux, peut-être que celui contre le covid 19 sera un vaccin dendritique. Les cellules dendritiques repèrent les oncogènes, l’étranger, le non soi, comme le virus SARS-CoV-2 qui a créé la pandémie de COVID 19.
Voir



Actualité 715 du 11 mai 2020

Bevacizumab (Avastin), un dosage plus bas serait peut-être meilleur pour les patients atteints de glioblastome en progression ?
C’est une équipe niçoise qui étudie le meilleur dosage du bevacizumab (Avastin) pour les glioblastomes en récidive.
Une étude avait démontré que le meilleur traitement était l’injection tous les 15 jours à 10 mg/kg et non toutes les semaines à 10 mg/kg et non aussi toutes les 3 semaines à 15 mg/kg.
Dans cette étude niçoise  on compare différents dosages 10 mg à 5 ou 4 ou 3 ou 2 ou même 1 tous les 15 jours. Les résultats de survie totale ou survie sans progression sont pour tous ces groupes quasiment identiques.
Voir
Pubmed : 30301554

Actualité n° 716 du 24 juin 2020
SB365 induit l'apoptose et supprime la prolifération des cellules de glioblastome
Ce sont des coréens et ils sont bien les seuls qui s’intéressent à pulsatila saponine D, isolée de sa racine Pulsatila Koreana ou SB365 qui est utilisée en médicament dans le cancer du pancréas et qu’ils testent sur le glioblastome. Ils concluent que SB365 induit l'apoptose, supprime la prolifération des cellules de glioblastome et pourrait être un traitement du glioblastome. Depuis c’est le silence.
Lire
Pubmed : 32565597

Actualité n° 717 du 29 juillet 2020
Des résultats intéressants à Duke avec des vaccins de cellules dendritiques ciblant le cytomégalovirus dans le glioblastome
C'est la grande équipe de Duke qui travaille sur des virus oncolytiques détruisant les tumeurs. Ils ont obtenus des résultats intéressants à avec des vaccins de cellules dendritiques ciblant le cytomégalovirus dans le glioblastome. Duke est devenu un grand centre contre les tumeurs de cerveau. Ils veulent cibler le cytomégalovirus dont beaucoup sont contaminés par l’herpès. Et ils veulent utiliser un vaccin de cellules dendritiques comme peut-être le sera le vaccin contre le SARS-CoV-2. Les vaccins de cellules dendritiques sont injectés rapidement sous la peau.
Les données de suivi du premier essai clinique de phase II randomisé en aveugle (NCT00639639 ) a révélé que près d'un tiers de cette cohorte est sans récidive tumorale à cinq ans du diagnostic. Un deuxième essai clinique ( NCT00639639 ) a abouti à un taux de survie de 36% à cinq ans du diagnostic. Les résultats du premier essai à deux bras ( NCT00639639 ) ont montré une migration accrue du vaccin DC vers des ganglions lymphatiques drainants, et cette migration accrue a été récapitulée dans notre étude clinique de confirmation plus large ( NCT02366728 ). 
Ils ont observé que près d'un tiers de la population de patients de l'étude glioblastome recevant des vaccins DC spécifiques au CMV ont eu des survies exceptionnelles à long terme.
Duke va donc continuer pour essayer de faire valider sa technique qui pourrait être généralisée au monde entier..
Lire
Pubmed : 32719000

Actualité 718 du 9 août 2020
La vaccination par cellules dendritiques chargées en ARNm CD133 abroge la propagation des cellules souches de gliome dans un modèle de souris humanisé de glioblastome
C'est la grande équipe de Duke qui s'intéresse aux cellules souches cancéreuses, les plus dangereuses et les moins fragiles contre les traitements qui initient les cellules cancéreuses et propagent la croissance par auto-renouvellement et la différenciation des cellules filles. 
Le CD133 est un antigène de surface cellulaire présent sur les cellules souches de gliome et qui a été utilisé pour isoler de manière prospective les cellules souches de gliome
Ils ont
émis l'hypothèse d'une réponse immunitaire de longue durée indépendante du complexe majeur d'histocompatibilité (CMH) contre les cellules CD133 + qui pourrait être générée en transfectant l'ARNm de ces cellules CD133 + dans des cellules dendritiques et en vaccinant les animaux avec des greffes de gliomes expérimentaux.
Pour tester cette hypothèse, ils ont développé un nouveau modèle de souris humanisé en utilisant
des cellules souches hématopoïétiques CD34 positives. Ils ont constaté une activation simultanée robuste des cellules T CD8 et CD4 positives par la vaccination des cellules dendritiques avec un ARNm CD133 modifié conduisant à une réponse immunitaire puissante et de longue durée, avec
l'abrogation ultérieure de la propagation des cellules souches de gliome CD133-positives et de la croissance tumorale.
Cette étude démontre pour la première fois dans un modèle de souris humanisé et dans un modèle de souris syngénique de glioblastome que le ciblage d'un antigène associé aux cellules souches de gliome est une stratégie efficace pour cibler et tuer les cellules souches de gliome. Ce modèle de souris humanisé nouveau et simple pour l'immunothérapie est une avancée significative dans la capacité à tester des immunothérapies spécifiques à l'homme pour le glioblastome.

Lire
Pubmed : 32728617


Les derniers essais en cours d’après le site Clinicaltrials


Appareil:
"perPDT"
Médicament:
GLIOLAN
Hôpital Roger Salengro, CHRU
Lille, France
Autre:
détermination
du taux de
plaquettes
Centre Henri Becquerel
Rouen, France
Autre: aucune intervention CHU Amiens-Picardie
Amiens, 
Autre: 11C-Methionine
PET-MRI
Hopices Civils de Lyon
Bron, France
Médicament:
F-MISO
Autre: imagerie par résonance magnétique
cérébrale

Médicament: Bevacizumab
Autre:
examen
clinique
UHToulouse
Toulouse,
Médicament: protocole
intensifié

Médicament: protocole
Stupp
Centre
Hospitalier d'Amiens
Amiens,
Médicament: anticorps
monoclonal
Médicament: BevacizumabBiologique: échantillon de
sang
Appareil:
Imagerie par résonance magnétique
améliorée par contraste
dynamique
(DCE-MRI)
Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille
Marseille,
Procédure:
18F] -FMISO
PET-CT
CHU de
Bordeaux
Hôpital Pellegrin
Bordeaux
Radiation: radiothérapieMédicament: témozolomide Centre Georges François Leclerc
Dijon, Bourgogne,
Médicament:
Avastin +
Campto / radiothérapie
+ Temodal
+ Avastin
(4 cures)

Médicament:
Temodal / radiothérapie
Centre Georges François Leclerc
Dijon,

Médicament:
Pazopanib
Centre
Antoine
Lacassagne
Nice Cedex 2
Médicament:
Losartan
Médicament:
Placebo
Service de
Neurologie
Hôpital Avicenne
Bobigny
Médicament:
Association de TG6002 et
de 5-flucytosine 5-FC, Ancotil
Groupe Hospitalier
Pitié-
Salpêtrière
Paris
Autre:
corrélation
entre les anomalies moléculaires
de la tumeur primaire et
l'ADN tumoral circulant
CHU Amiens Picardie
Amiens,
Picardie
Médicament:
Témozolomide
Médicament:
Bevacizumab
Groupe Hospitalier
Pitié-
Salpêtrière
Paris
Médicament:
acide 5-amino
lévulinique
(5-ALA)
Médicament
Placebo
Guyotat
Lyon, France
Test diagnostique: Etude de faisabilité pour
la réalisation
de 68Ga-PSMA
PET-CT
et 18F-FDOPA
PET-CT pour l'identification
de récidive précoce
chez les
patients traités par
radiothérapie pour un glioblastome.
Hôpital
Pierre Wertheimer
HCL
BRON Cedex,
 France
Centre
Léon
Berard
Lyon
Médicament:
CpG-ODN
Hôpital Salpetriere
Paris
Hopital Lariboisiere
Paris
Procédure:
Chirurgie
basée sur l'IRM multimodale préopératoire
suivie du protocole standard de
radio et
chimiothérapie
stupp
CHU
Rangueil
Toulouse,
France
Institut
Claudius
REGAUD
Toulouse, 
Drogue: Zarnestra
Procédure: radiothérapie standard
Centre
Jean Perrin
Clermont Ferrand, 
France
Institut
Claudius
Regaud
Toulouse, 
Autre
Analyse de biomarqueurs spectroscop
iques
de prolifération
pour une survie à six mois
CHU Amiens
Amiens,
Picardie,
France
Médicament:
Fluorescéine
Sodique
Faure
Procédure:
chirurgie
à la lumière
blanche
CHU Rennes
Rennes,
Autre:
capillaroscopie
Autre: mesure de la pression artérielle
Centre Georges
François Leclerc
Dijon,
Médicament:
Témozolomide
Hôpital de
la
Pitié
Salpétrière
Paris
Autre:
impact du
dispositif
18F-FDOPA
PET sur les
décisions de traitement
Centre Antoine Lacassagne
Nice,


Ils nous ont quittés
-Le 18/09/2020, Martine, la maman de Karine
A toutes les familles qui ont perdu un être cher GFME présente ses plus sincères condoléances.

Sites Internet :
https://gfme.fr,
https://glioblastome.fr
,
http://gfme.free.fr

GFME apparait en 1ère page en saisissant glioblastome sur Google. Chez l’hébergeur Free, GFME non sécurisé eu pendant 1 an d'août 2019 à juillet 2020 458.776 visites. Sur le site sécurisé https//glioblastome.fr il y en a eu autant.


********
Rendez-vous pour le prochain numéro, le n° 57 en Janvier prochain
Glioblastome Association
Michèle Esnault (GFME)
Bât A, boîte 4
22 Bd Camille Flammarion
13001 Marseille.
Téléphone
04.91.64.55.86 ou 06.82.73.11.84

 


GFME

Michèle

Michèle Esnault Fondatrice de GFME en 2001 (18 ans)

Page accueil