10/05/2016
GFME
Cellules souches

Page générale
Suite
Origine des gliomes, les cellules souches de gliomes (Glioma stem cells)


Zone sous ventriculaire SVZ

En rose la localisation des cellules souches neurales qui peuvent donner des cellules souches de gliome

Notre corps est composé de 30.000 milliards de cellules environ, le bébé à la naissance en a 26 milliards, 1000 fois moins, mais il va grandir. Le cerveau c'est 100 milliards (0,3%), le sang c'est 25.000 milliards (83%). Chaque cellule dont le diamètre est de la taille d'un cheveu est faite d'un noyau qui contient les 23 chromosomes du papa (les 22 et X ou Y) et les 23 de la maman (les 22 et 2 X ) et d'un cytoplasme fermé par une enveloppe.

Cellules embryonnaires, souches, adultes,
Les cellules souches embryonnaires sont issues de la fécondation d'un ovule par un spermatozoide, fusion des 46 chromosomes des parents, 20 heures après la fécondation de l'ovule maternel, par l'un des milliers de spermazozoïdes du papa. S'il prend le chromosome Y du spermatozoïde du papa qui a 23 chromosomes seulement et non 46, ce sera un garcon, il prend toujours un des 2 X de la maman. Quelques jours après la fécondation on entre dans le stade blastocyste. Le blastocyste (du grec βλαστός (blastos) signifie germe, bourgeon » et κύστις (kystis) qui signifie  vessie. Ce stade dure de 5 à 7 jours, au cours desquels va naître l'embryon, puis ensuite le foetus. Une division par jour, 2 cellules le 1er jour, puis 4, 8, 16, 32, 64, 128. Déjà entre 70 et 100 cellules au 6ème jour, dont 30 seulement sont indifférenciées, ce sont les cellules souches embryonnaires au potentiel de division indéfini. A 3 semaines, l'embryon double de volume chaque jour. La grossesse se compose de trois étapes, la 1ère est l'étape de confection de l'oeuf unique, le zygote, la deuxième, dès que le zygote s'est divisé en 2 cellules, la période embryonnaire et la troisième, l'étape fœtale. 
Il ne faut pas confondre le blastocyste, nom donné à l'embryon avec les blastomères (ou blastocytes), cellules encore indifférenciées qui constituent le jeune embryon. A 4 semaines, l'embryon grandit très vite, mesure 4 mm et est déjà visible à l'échographie.  La période embryonnaire va durer 56 jours, c'est-à-dire 8 semaines, 2 mois, à compter de la fécondation. Ensuite, c'est la période foetale, l'enfant prend forme, grosse tête et petit corps. 90% des structures sont déjà formées pendant cette période embryonnaire à l'état d'abauche et seront finalisées pendant la période foetale. A 4 mois le foetus bouge. Tout cela n'est possible que par des divisions cellulaires multiples. Au départ le zygote, une seule cellule, puis viendront des cellules souches embryonnaires, foétales et adultes.

Les différentes cellules souches
Les cellules souches se distinguent en fonction de leur potentiel de différenciation, on les classe en toti/pluri/multi/uni-potentes.
Les cellules souches totipotentes et pluripotentes se trouvent uniquement chez l’embryon. 
Les cellules souches totipotentes peuvent donner tout type cellulaire, et donc un organisme entier. Dans les premiers jours du développement embryonnaire, seules les 8 premières cellules issues de l’œuf sont totipotentes.
Les cellules souches pluripotentes peuvent donner tous les types cellulaires sauf les annexes embryonnaires, les cellules placentaires (qui sont indispensables au développement du fœtus).
Les cellules souches multipotentes peuvent donner différents types de cellules, mais spécifiques d'un lignage cellulaire donné. Exemple, les cellules souches de la moelle osseuse peuvent se différencier en plusieurs cellules du sang (globules rouges ou globules blancs, plaquettes).
Les cellules souches unipotentes sont capables de donner naissance à un seul type de cellules, (peau, foie, cerveau, etc.).

Les cellules souches adultes
Les cellules souches adultes sont beaucoup plus rares, puisqu'une fois le développement terminé, la nécessité de se multiplier peut devenir dangereuse car ces cellules ont l'âge que nous avons. Les cellules souches perdurent donc en des endroits restreints dans chaque tissu, des niches avec des mécanismes de maintien complexes et régulés pour ne produire que les cellules nécessaires au maintien d'un organisme fonctionnel. Dans le cerveau, ces cellules souches adultes sont sitiées dans la zone sous-ventriculaire.

Les cellules souches neurales.
Les cellules souches neurales sont des cellules souches multipotentes qui peuvent produire aussi bien des neurones, des astrocytes que des oligodendrocytes, mais pas la microglie. Durant l'embryogenèse, ces cellules souches neurales sont situées dans la zone ventriculaire du tube neural. La neurogenèse se poursuit jusqu'à l'adolescence et continue à évoluer durant toute la vie adulte.

Cellules souches neurales et gliomes

Ces cellules souches neurales qui permettent de produire des neurones toute notre vie ont une relation particulière avec les gliomes. Lorsqu'elles sont saines, elles exercent un effet anti-tumoral et limitent l’expansion de la tumeur. A l'inverse, lorsqu'elles sont dérégulées (malades), elles seraient à l’origine des tumeurs. Tous les gliomes ont donc des parents, une cellule souche neurale malade de la zone sous-ventriculaire.

Cellules souches tumorales
Si la cellule mère ne bouge pas de place, des cellules filles se trouvent dans la tumeur et représenteraient entre 1 et 5% des cellules tumorales. Ces cellules souches sont très résistantes aux traitements et sont responsables des récidives.

Les traitements possibles contre les cellules souches de gliomes




Page accueil